Édition 2021: Internet végétal!

Fidèle à ses habitudes depuis 2018, Particules – correspondances inattendues sera de retour cet automne et prendra la forme d’un happening artistique et littéraire sur le réseau social Twitter (le mot-clic #particulesiv sera d’usage) qui se déroulera le jeudi 28 octobre 2021 de 14h à 16h! Les deux heures durant lesquelles aura lieu cette performance feront place à des centaines d’échanges entre les participant·e·s autour du thème «Internet végétal».

L’activité sera propulsée par le talent d’une vingtaine d’autrices, d’auteurs et d’artistes en arts visuels qui échangeront mots et images avec des participant·e·s du public, des groupes de cégeps et d’universités ainsi que d’organismes culturels qui feront rayonner cette grande discussion dans leurs réseaux.

Une curation des textes et des images produites dans le cadre de l’activité sera faite après coup afin de rendre compte de la richesse des échanges entre les artistes, les écrivain·e·s et le public, et se présentera sous forme d’une exposition en ligne.

Signature visuelle 2021 de Particules - correspondances inattendues. Thème: Internet végétal. Crédit visuel: MissPixels.

Après une troisième édition s’étant déployée sous un thème plus introspectif proposant de réfléchir à la porosité entre nos espaces publics et privés, en pleine pandémie, l’édition 2021 s’ouvrira au territoire et à sa flore à travers la culture du web. 

Rapprochement surprenant peut-être, il n’en reste pas moins que l’architecture du web est, par métaphore, arborescences et rhizome; la culture qui en est issue, s’apparente au marcottage et au bouturage – aussi bien dire qu’il s’agit de détournement, d’appropriation et de remix.

Nous voyons dans ce thème la possibilité de déployer des textes et des images offrant des incursions dans des imaginaires ainsi que des genres littéraires et artistiques diversifiés. Nous vous invitons à faire la redécouverte d’un espace quotidien en portant attention à la flore environnante, en passant par la prolifération des discours et la réappropriation de l’espace humain par les plantes dans les représentations post-apocalyptiques (et tout autre sentier sur lequel le thème vous mène). Le champ des possibles est vaste.  

Particules – correspondances inattendues IV est une activité coorganisée par Littérature québécoise mobile (LQM) et le Mouvement Art Mobile (formé du duo d’artistes Isabelle Gagné et Sven), avec la complicité de Productions Rhizome, la Maison des arts littéraires de Gatineau ainsi que La Traversée – Atelier de géopoétique. Le Partenariat LQM est financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Pour accéder aux guides de l’activité, cliquez ici.