À propos de l’exposition en ligne

Le 28 octobre 2021, de 14h à 16h, la quatrième édition de Particules: correspondances inattendues a eu lieu sur Twitter.  Cette quatrième édition du rendez-vous annuel s’est tenue sur le thème «Internet végétal». Nous voulions mettre l’accent sur les pratiques propres au web, avec ce que cela comporte de nœuds, de liens et de rhizomes, mais aussi jouer sur le contraste entre le virtuel et l’organique, les espaces abstraits et les lieux très concrets de la culture, ainsi que les multiples interfaces qui nous lient au monde.

Nous désirions nous détacher de la thématique de l’année précédente, «Quelle chambre à soi?», qui se présentait comme une réaction à la pandémie et aux périodes de confinement qu’elle avait entrainées. Nous voulions tourner notre regard hors de chez nous: hors de nos chambres, de nos appartements et de nos maisons. Et ce regard nous a plongé, durant les deux heures du happening, dans une marche où ont cohabité savoirs botaniques, engagement écologique et dystopies diverses.

Ce sont plus de 1600 contributions uniques qui ont afflué sous le mot-clic #particulesIV. Dix auteur·ices et autant d artistes en arts visuels ont lancé cette improvisation en textes et en images: nous vous en offrons une sélection qui vous permettra de retrouver l’effervescence de l’événement.

Crédits

Artistes en arts visuels

Chloé Beaulac, Natacha Clitandre, Nayla Dabaji, Sara A. Tremblay, Janie Julien-Fort, Mériol Lehmann, Katherine Melançon, Isabelle Parson, Emilie Pedneault, Francis Théberge.

Auteur·ices

Simon Brown, Marilyne Busque-Dubois, toino dumas, Alyssa Jerome, Roxanne Lajoie, Bertrand Laverdure, Emné Nasereddine, Pattie O’Green, Véronique Sylvain, Christiane Vadnais.

Sélection des textes et des images

Isabelle Gagné et Sven Buridans du Mouvement Art Mobile, Benoit Bordeleau de Littérature québécoise mobile.

Concept visuel de l’expo

Isabelle Gagné.

Intégration des données

Benoit Bordeleau, Pierre Gabriel Dumoulin (LQM), Ève Lemieux-Cloutier (LQM).

Programmation et intégration de l’interface

Ariane Guay du Laboratoire NT2.